Quelle laine choisir pour ce cardigan à l'allure un peu loose ? 

La laine que j'ai utilisée, "Alice" de Lang Yarns, est une laine mélangée aux brins peu retordus. Ceci veut dire que le fil est aérien, donnant un rendu assez mou, non rigide. Ceci s'avère particulièrement important pour assurer un bel effet au niveau des manches, tombantes sur l'épaule.

Il s'agit d'une laine correspondant à la catégorie Aran, se tricotant avec des aiguilles 4,5, 5 ou 5,5.

IMG_3844

 

Pour ce modèle, j'ai choisi des aiguilles n°5, et ai obtenu un échantillon de 18 mailles pour 28 rangs.

Vous pouvez tout à fait choisir une laine différente, y compris beaucoup plus fine. L'important va d'abord être de s'assurer qu'il s'agisse d'une laine assez molle (ceci ne pouvant à priori s'apprécier qu'au toucher).

 

La seconde étape va être la réalisation de l'échantillon.

L'échantillon correspond au nombre de mailles et de rangs à tricoter pour obtenir un carré de 10 cm sur 10 cm.

Pour le réaliser, choisissez la taille d'aiguille moyenne recommandée par le fabricant pour la laine choisie.

Monter les mailles correspondant à 15 cm par rapport à l'échantillon moyen également indiqué par le fabricant. Tricoter ensuite, en jersey, sur une hauteru correspondant à 15 cm, toujours par rapport à l'échantillon moyen indiqué.

Laver cet échantillon de la même manière que vous le feriez pour votre ouvrage, bloquer le en le disposant aux dimensions 15 * 15 cm. Une fois bloqué, à l'aide d'une règle ou d'un mètre ruban bien plat, compter le nombre de mailles pour 10 cm, et le nombre de rangs pour 10 cm.

La flemme de réaliser cet échantillon ? Seule la réalisation de celui-ci va vous assurer des mesures exactes. Après, peut-être vous connaissez-vous parfaitement bien, ou en tout cas, connaissez-vous bien votre façon de tricoter. Certaines d'entre nous savent, en fonction de telle ou telle marque de laine, que leur échantillon va correspondre à l'échantillon moyen indiqué sur la pelote. 

 

Dernière question: quelle quantité de laine prévoir ? La question est difficile car elle dépend de plusieurs données: l'épaisseur de la laine, l'échantillon (c'est-à-dire la tension du tricot), et enfin la surface totale de l'ouvrage (fonction des mesures).

Une méthode existe pour déterminer de façon précise la quantité de laine à prévoir par rapport à un modèle. Je vous dirige vers un article très intéressant sur le blog Bobines et Pelotes. Cette méthode demande de tricoter l'échantillon, le détricoter et mesurer la longueur du fil utilisé, puis de calculer la surface de votre ouvrage (dans notre cas, deux triangles + deux losanges), et de confronter les données de l'échantillon à celles de la surface totale. 

Pour ma part, je n'ai jamais utilisé cette méthode. Lorsque je me lance dans la création d'un modèle, j'utilise généralement une laine avec un échantillon déjà pratiqué. J'ai donc une idée approximative du nombre de pelotes à prévoir.

Et pui j'ai la chance d'habiter non loin de ma mercerie préférée, qui me reprend les pelotes éventuellement non utilisées lorsque je retourne me réapprovisionner.