...ou la suite de mon voyage en République du Chiffon. 

Cela fait longtemps que je l'ai en tête cette Marthe. Une première version a même déjà connu un destin tragique il y a plusieurs mois: comme bon nombre d'entre nous, je me suis fait avoir par le mauvais choix de tissu, l'ampleur trop importante et pas assumée... bref, cette première version de Marthe a carrément fini à la poubelle. 

Puis, en lisant à droite, à gauche, les différents commentaires accompagnant des versions toutes plus jolies les unes que les autres, je me suis remotivée: moi aussi, je voulais ma Marthe. 

Et la voici, dans un coton crème et bleu marine, aux impressions un peu ethniques. J'adore ce tissu tout léger mais non transparent, qui s'accorde si bien avec le bleu qui compose la majorité de ma garde-robe. 

marthe1

marthe5

marthe3

 

Modifications:

-j'ai raccourci la partie buste de 5 cm pour correspondre à ma stature d'1,60m, 

-j'ai raboté les côtés du buste, en les rabattant parallèlement à la ligne de milieu, 

-j'ai également réduit chaque basque de 15 cm en largeur, 

-j'ai raccourci et resserré légèrement les manches, pour une version estivale,

-je n'ai pas réalisé de bande de propreté au niveau de l'encolure, mais un ourlet rabattu deux fois comme pour l'ourlet de la basque et des manches,

-enfin, au moment de l'essayage final, je me suis rendue compte que l'encolure baîllait au niveau des épaules: à l'instar d'Anne, du blog "Granit rose, hortensias bleus", j'ai résolu le problème en réalisant deux petites pinces au niveau des épaules (1,5 cm sur 6 cm). Je suis satisfaite de cette solution, qui ne se perçoit pas car les pinces sont fondues dans l'imprimé du tissu, mais pour de prochaines versions, il va falloir que je réfléchisse à la façon de modifier le patron.  

 

Désormais, j'ai MA Marthe. 

Et je pars déjà en quête du tissu qui me permettra d'en faire une autre version...